Crowdfunding : le nouveau mode d’investissement.

Le crowdfunding, également appelé financement participatif, s’inscrit aujourd’hui dans un mouvement plus général d’économie solidaire, de consommation collaborative (c’est-à-dire la consommation partagée au travers de l’échange, du troc, de la revente ou location…) ou encore de production collaborative (crowdsourcing). Une forme d’entraide et d’échange équitable, qui a pris de l’ampleur ces dernières années mais qui est réellement née il y a plusieurs siècles de cela.

Découvrez tous nos projets sur la plateforme

Ce mode de financement est dit désintermédié, car il se fait sans l’aide des acteurs traditionnels du financement (comme les banques). Le principe est que des citoyens qui disposent de ressources monétaires donnent ou prêtent de l’argent pour qu’une entreprise, une association ou des particuliers puissent développer un projet. Ce dernier voit le jour grâce à une multitude de citoyens qui y croient.

Le crowdfunding est donc né il y a plusieurs siècles de cela, mais a réellement pris son envol avec l’arrivée d’internet dans le milieu des années 90. Dans un premier temps, de nombreuses plateformes se sont développées autour de l’univers musical, en permettant le financement de nombreux groupes musicaux dont en France le célèbre chanteur Grégoire, qui participa à rendre célèbre ce modèle de financement. Depuis, les domaines se sont diversifiés et le crowdfunding et la foule derrière ce type de financement, ont permis à de nombreuses entreprises et projets de voir le jour.

Aujourd’hui, on relève plusieurs typologie de crowdfunding allant du simple don à de l’investissement en actions dans des entreprises. Nous revenons avec vous sur ces différentes solutions pour les entrepreneurs mais également pour les investisseurs, et ce dans des secteurs divers : les TPE & PME, les énergies renouvelables, l’associatif, le sport, la musique ou encore l’immobilier.

  • Le don contre don (avec ou sans contrepartie)
  • L’investissement participatif via la souscription de titres de capital
  • L’investissement participatif via la souscription de d’obligations

DE LA NAISSANCE DU CROWDFUNDING À SON ÉCLOSION :

Les prémices du crowdfunding datent de plusieurs siècles, de nombreux artistes et écrivains utilisaient déjà cette méthode de financement, comme Wolfgang Amadeus Mozart qui offrait des partitions signées de sa main en échange de don pour financer ses concerts joués à Vienne. Un peu plu tard, Auguste Bartholdi lance une campagne de crowdfunding pour financer la très célèbre Statue de la Liberté au 18ème siècle. Ce chef d’œuvre français a en effet été financé suite à un appel aux dons et la mobilisation de la population. Le chiffre de 100 000 contributeurs français et américains fut annoncé.

Plus récemment, en 2008, Barack Obama s’appuie sur une collecte de fonds pour financer une partie de sa campagne présidentielle et récolte pas moins de 150 millions $ auprès de 632 000 donateurs. Une belle opération financière mais également de communication car ces contributeurs deviennent de réels ambassadeurs de la figure politique. En 2012, il présentera notamment un projet de loi JOBS (Jumpstart Our Business Startups) pour encadrer le secteur et ainsi aider les petites et moyennes entreprises à se faire financer.

Du côté de la France, c’est dans les années 2010 que l’on verra réellement se développer ces plateformes de crowdfunding, accompagnées par la création de deux statuts officiels afin de réguler et protéger les investisseurs et donateurs : conseiller en investissements participatifs (CIP) et intermédiaire en financement participatif (IFP).

CROWDFUNDING : UNE DÉFINITION

Le crowdfunding, également appelé financement participatif, est une solution de financement qui permet de collecter des fonds auprès du grand public pour financer un projet.

Entreprises, associations ou particuliers, il est possible de faire appel au soutien financier des habitants de votre région ou de personnes ayant un intérêt pour votre projet.

Le principe consiste à rendre visible un projet auprès d’une communauté de potentiels contributeurs ou investisseurs. Le montant levé peut aller de 1 000 € à 2,5 millions € selon le mode de financement participatif sélectionné. Tudigo permet ainsi à des particuliers de financer et soutenir le développement de PME et TPE françaises, et à des entreprises ayant un impact sur l’économie réelle de trouver un financement.

LES AVANTAGES DU CROWDFUNDING

Dans un modèle de financement participatif en échange d’actions ou d’obligations. L’intérêt pour une entreprise est de pouvoir présenter son projet auprès d’une communauté d’investisseurs particuliers.  Pour les investisseurs, cela leur permet d’avoir accès à des offres d’investissement facilement. En ayant connaissance des risques, ils peuvent ainsi diversifier leurs épargnes et devenir acteur de leurs patrimoines en investissant dans les PME et TPE qu’ils ont sélectionnées. Certains placements pourront également ouvrir droit à une réduction fiscale.

Dans un modèle de don contre don : en plus de financer rapidement leur projet, le crowdfunding leur permet de communiquer sur leurs projets, de mobiliser une communauté d’ambassadeurs et de valider un marché potentiel pour pouvoir convaincre de futurs financeurs.

2 réflexions sur "Crowdfunding : le nouveau mode d’investissement."

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published.

Obtenir des conseils gratuits

Faite valider votre idée d'entreprise par nos experts gratuitement